Utilisé au quotidien par des milliards de personnes, le numérique a lui aussi un impact sur l’environnement, et celui-ci n’est pas négligeable.

Individuellement, certains usages et habitudes nous paraissent anodins : regarder un film, des vidéos en streaming, partager des fichiers, des images par mail, stocker sur le cloud, écouter de la musique via des sites dédiés… et pourtant, d’un point de vue écologique et environnemental, à l’échelle de la planète, l’impact est conséquent.

Si vous souhaitez réduire votre propre empreinte numérique, il existe des solutions.

 

Changez d’équipement le moins souvent possible

 

La fabrication de matériel informatique coûte très cher en substances toxiques, en combustibles fossiles et en produits chimiques. La première solution est donc de prendre soin de vos équipements, vous pourrez ainsi garder votre smartphone et votre PC portable jusqu’à respectivement 5 et 10 ans.

 

 

Si votre matériel commence à présenter des faiblesses, tentez de le faire réparer avant de le jeter.

Si vous devez vous ré-équiper malgré tout, optez pour le reconditionné, à condition de faire appel à des professionnels respectant les normes. En plus, vous faites des économies ! Pensez vous-même à donner votre mobile ou pc que vous n’utilisez plus afin qu’il soit nettoyé et remis à neuf pour lui offrir une nouvelle vie.

 

Limitez votre consommation énergétique

 

  • Quand vous le pouvez, évitez l’envoi de mails et surtout, limitez les pièces jointes et les personnes en copie. Plus un mail est lourd, plus son empreinte est importante, le temps passé à l’écrire et à le lire constituant la principale source de son impact. Optez également pour le format texte car il est 12 fois plus léger que le format HTML
  • Idem pour vos signatures de mail, préférez la simplicité et la légèreté (en soit, pas d’image)
  • Supprimez régulièrement vos mails inutiles et les SPAMS, leur stockage étant particulièrement énergivore
  • Il est préférable d’enregistrer en favoris les sites que vous recherchez, et de fermer les onglets que vous n’utilisez pas
  • Réduisez votre recours au Cloud et autres datacenters pour stocker vos documents, vidéos, photos, musiques, au profit du stockage local
  • Pensez à éteindre votre ordinateur en quittant le bureau le soir, du moins lorsque vous prenez une pause prolongée, et programmez la mise en veille automatique au bout de quelques minutes sans utilisation. En journée, baissez la luminosité de votre écran, en particulier sur les portables, vous économisez ainsi de la batterie.

 

C’est avec la multiplication de petits gestes au quotidien que nous pouvons espérer avoir un impact réel sur la réduction d’une empreinte digitale globale.

 

 

Anne, Chef de Produit chez Apsynet

 

 

Catégories : Actus