Qu’est-ce que le SaaS ?

 

Le SaaS, « Software as a Service », ou en français « Logiciel en tant que Service », c’est une vraie tendance.

Même si en réalité on estime son apparition en 1999 lors du lancement du célèbre CRM Salesforce, l’expression, elle, est employée depuis une dizaine d’années et ce n’est vraiment que récemment que le concept a commencé à prendre de l’ampleur.

Le SaaS s’oppose au logiciel que l’on achète et que l’on fait installer sur son propre serveur. En effet, avec le SaaS, tout est géré à distance par un prestataire, de la configuration aux mises à jour, en passant par la sécurisation des données. S’ajoute à cela la possibilité de pouvoir y accéder partout et n’importe quand !

Penchons-nous donc un peu plus en détails sur les avantages qu’apporte cette petite prouesse technologique à nos entreprises.

 

Le SaaS, c’est rapide à mettre en place

 

Contrairement à un logiciel On Premise, un logiciel en mode SaaS ne nécessite pas d’installation en interne, ce qui veut dire qu’il n’est pas nécessaire de déployer ses propres ressources. La base du logiciel est déjà configurée, disponible sur Internet et permet une utilisation immédiate, souvent après une simple création de compte en ligne. C’est un système particulièrement avantageux pour les entreprises multi-sites qui n’ont plus à gérer des installations à n’en plus finir aux quatre coins du globe.

 

Le SaaS, allié de la mobilité

 

Autre grande tendance du moment : la mobilité, et pour ça, le SaaS s’adapte parfaitement. Pour accéder à ses applications, il suffit d’une simple connexion internet, même à distance du site de l’entreprise, et d’avoir sous la main un ordinateur, une tablette ou encore un Smartphone. Il est alors possible de retrouver l’ensemble de ses données, de travailler sur toutes ses applications, qui en plus, sont synchronisées. A l’heure du télétravail et des collaborateurs qui œuvrent loin de leur bureau, le SaaS s’intègre dans une vraie logique nomade et représente un bel outil de travail collaboratif.

 

Le SaaS, c’est moins cher

 

Choisir le SaaS, c’est choisir de fonctionner avec un système d’abonnement, de quelques mois à une année, la plupart du temps calculé sur la base de l’utilisation réelle (au nombre d’utilisateurs par exemple).

En plus d’être moins élevé, le coût d’un abonnement est également modulable : imaginez que vous accueilliez de nouveaux collaborateurs en cours d’engagement, plutôt que de réinvestir dans un nouveau logiciel, en parallèle duquel une installation est nécessaire, il vous suffit de demander à votre prestataire un ajustement selon votre besoin.

Dans tous les cas, l’opération revient à moins cher que l’achat d’une licence et les mises à jour sont gratuites. L’adhésion au mode SaaS est particulièrement bénéfique pour les petites entreprises qui ont moins de moyens pour investir dans du On Premise.

Pour couronner le tout, la plupart des prestataires vous proposent des versions d’essai gratuites pour tester les interfaces, constater si oui ou non elles correspondent à vos besoins, cela avant de vous engager.

 

Le SaaS, c’est évolutif

 

C’est le prestataire qui est en charge de réaliser les mises à jour, effectives à distance. Vous utilisez donc un outil régulièrement actualisé et modernisé pour plus d’efficacité.

De plus, les mises à jour, les résolutions de pannes et de bugs à distance, libèrent vos services informatiques internes d’une charge de travail très lourde, ils peuvent alors se concentrer sur d’autres tâches.

 

Le SaaS, c’est sécurisé

 

Dernier point et pas des moindres : la sécurisation de vos données. Le sujet est souvent repris comme argument contre le SaaS, finalement par manque d’information.

En effet, lorsque vous confiez vos données à un prestataire, elles sont hébergées dans un DataCenter très sécurisé, bien plus sécurisé qu’un serveur local, ce qui réduit également le risque de perte de données.

Contractuellement, votre prestataire doit vous garantir qu’aucune donnée n’est exploitée. Il doit pouvoir expliquer et justifier sa gestion des droits. Ainsi, si effectivement certaines de vos données sont accessibles à quelques dizaines de techniciens ou moins, selon la taille de l’effectif de votre prestataire, cela est bien moins significatif et répercutant qu’un cas de piratage de votre propre serveur.

Nous avons donc fait le tour des arguments qui devraient vous rassurer et vous aider à sauter le pas de la transition vers le SaaS.

Chez Apsynet, on s’y est mis depuis quelques temps en développant des solutions en mode SaaS, qui proposent des fonctionnalités similaires à nos licences On Premise. C’est le cas de Trombino qui vous permet de créer des trombinoscopes en ligne et de Service Support, portail HelpDesk de gestion des demandes en interne auprès de vos centres de services.

Alors, après lecture de cet article, vous sentez-vous convaincu par le SaaS ? Allez-vous y adhérer pour la gestion de votre entreprise ? N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis !

 

Anne, Responsable Marketing chez Apsynet

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *