L’ergonomie informatique est la branche de la science de l’ergonomie qui étudie les interactions entre les Hommes et les machines, avec pour objectif de faciliter l’utilisation et l’apprentissage des solutions logicielles / applicatives.

L’idée est d’être capable de concevoir des interfaces qui répondent à des caractéristiques physiologiques, cognitives et perceptives qui assurent à l’utilisateur une prise en main facile et intuitive de l’outil. Il y a une prise en compte globale des besoins de l’utilisateur, de son vécu, de son ressenti, vis-à-vis de l’environnement d’une application, d’une interface web ou d’un logiciel.

Tout au long de la conception, il faut être capable de toujours rester centré sur l’utilisateur final et sur ses attentes qui sont ancrées de pragmatisme, de réel, d’émotions, tout simplement humaines.

 

Utilité et utilisabilité

 

Deux critères principaux sont retenus : la solution logicielle doit répondre aux concepts d’utilité et d’utilisabilité.

 

 

Elle doit donc d’abord correspondre à un besoin et aux objectifs de l’utilisateur et être perçue comme réellement efficace, efficiente et offrant satisfaction au regard de celui / celle qui l’utilise.

Dans notre métier, c’est l’UX Design qui permet de répondre à ces attentes liées à l’expérience utilisateur. Vous êtes d’ailleurs très aimablement invité à lire notre article consacré au sujet : « Pourquoi l’UX Design est-il si important ? ». Vous découvrirez les 4 grands concepts de l’UX Design, et comment il est possible d’améliorer l’expérience utilisateur.

 

Les méthodes d’évaluation

 

Un ensemble de méthodes, de tests et d’outils permet de mesurer la concordance entre les attentes et besoins de l’utilisateur final, et les interfaces proposées.

 

  • L’une des premières démarches, portée par le Marketing, est la modélisation de Personas, c’est-à-dire la définition de portraits semi-fictifs de clients / utilisateurs idéaux, inspirés par la connaissance actuelle des clients / utilisateurs existants.

 

  • Il est également envisageable d’organiser des focus groupe, en réunissant un échantillon d’utilisateurs pour recueillir leur opinion sur une solution logicielle, une application, un site.

 

  • Le test utilisateur quant à lui propose aux utilisateurs potentiels de tester directement l’outil et de valider, ou non, avec eux que la solution répond aux critères d’utilité, d’utilisabilité, et de satisfaction attendus.

 

  • Le tri par cartes est une méthode utilisée en début de conception, qui consiste en l’identification de concepts, de mots-clés, d’actions relatifs aux fonctionnalités d’un logiciel, à sa structure et son arborescence. Tout est retranscrit sur des post-it (des cartes) et est ensuite trié et classifié.

 

  • Le prototypage consiste à concevoir et proposer en test, une version intermédiaire d’une solution. Cette étape permet de confirmer ou d’infirmer que les critères d’utilisabilité sont bien au rendez-vous, de pouvoir apporter des améliorations le cas échéant, avant de proposer la version finale.

 

  • Enfin l’audit ergonomique a pour objectif de vérifier si l’outil répond correctement à un catalogue bien déterminé de critères liés à l’utilité et l’utilisabilité.

 

Anne, Chef de Produits chez Apsynet

 

 

Catégories : Développement & Web