Dans notre métier, l’expérience utilisateur revêt une grande importance. En effet, c’est l’ergonomie, le côté intuitif, l’architecture d’une solution logicielle qui peuvent faire toute la différence dans une utilisation quotidienne.

Dans notre jargon, on parle de l’UX (User Experience), concept différent mais complémentaire de l’UI (User Interface), qui fera l’objet d’un futur article.

 

Qu’est-ce que l’UX ?

 

Si elle est un élément clef dans de nombreux domaines, à partir du moment où il y a interaction entre un dispositif quel qu’il soit et un humain, l’expérience utilisateur est souvent abordée dans un contexte digital. Par définition, c’est la prise en considération globale des besoins de l’utilisateur.

Il s’agit là de se pencher sur la qualité du vécu de l’utilisateur, sur son ressenti vis-à-vis de l’environnement d’une application, d’une interface web ou d’un logiciel.

Sans trop exagérer, on parle clairement ici d’émotions.

 

 

Plusieurs concepts doivent être pensés, approfondis et travaillés :

 

  • L’accessibilité

L’interface se doit d’être accessible pour tout le monde. On pense notamment au différentes tailles d’écrans, aux utilisateurs présentant des handicaps physiques ou moteurs, au spectre autistique, aux personnes dyslexiques, malvoyantes, sourdes et malentendantes… la solution doit pouvoir s’adapter à tous les cas de figures.

 

  • La trouvabilité ou repérabilité

La capacité d’un contenu à être facilement repéré dans un site web, une application.

 

  • La désirabilité

La capacité à provoquer l’envie d’usage.

 

  • l’utilisabilité

L’aptitude à l’utilisation, en prenant en compte l’efficacité, l’efficience et la satisfaction de l’utilisateur.

 

  • la crédibilité 

La solution répond aux attentes et besoins techniques de l’utilisateur, en phase avec ses objectifs.

 

Au regard de tous ces éléments, on va donc chercher à optimiser et améliorer l’expérience utilisateur.

 

Comment améliorer l’expérience utilisateur ?

 

Tout d’abord, il est impératif d’avoir une bonne connaissance de ses utilisateurs pour pouvoir leur donner satisfaction dans ce qu’ils recherchent.

Concrètement, on va vouloir :

  • Proposer une apparence et un design cohérents, des fonctionnalités intuitives, pour rendre une solution accessible et facile d’utilisation
  • Appuyer la crédibilité de l’outil pour qu’il soit perçu comme rassurant par l’utilisateur
  • Assurer une compatibilité avec les supports digitaux (Ordinateurs aux tailles d’écrans diverses et variées, Smartphones, tablettes…). Pensez Responsive Design !

Pour résumer en une phrase l’importance de l’expérience utilisateur, si vous voulez que votre client adopte votre outil logiciel au quotidien, et ainsi le fidéliser, ne passez pas l’UX à la trappe, valorisez-la et elle valorisera d’elle-même la richesse technique de votre solution.

 

Anne, Chef de Produit chez Apsynet

 

 

Catégories : Développement & Web