Cela fait maintenant un temps certain que les systèmes d’exploitation sont tous en 64 bits. Que ce soient les serveurs depuis près de 20 ans ou les stations, poussés par les plateformes matérielles, tout le monde s’y est mis.

Mais quelles sont les conséquence positives ou négatives d’un tel mouvement ?

 

L’intérêt du 64-bits 

La première avancée est avant tout sur la gestion de la mémoire, la limite du 32 bits était à moins de 4 GO pour la machine et mémoire partagée entre le système et toutes les applications. C’est ainsi que si l’on considère la place prise par les systèmes, les applications ne disposaient plus que d’une portion congrue peu compatible avec leur gourmandise croissante.

La seconde avancée est plus une conséquence de ce changement : en effet le passage en 64 bit a permis une refonte de la sécurité, (protection mémoire, échanges inter-application, pilotes signés numériquement obligatoires etc.) qui rend les systèmes plus stables et plus fiables.

Accessoirement, les systèmes 64 bits acceptent sans vraiment de restriction les applications 32 bits, ce qui n’était pas aussi simple au moment du passage du 16 au 32 bits.

Alors pour quelques barrettes de mémoire de plus, tout le monde a fini par basculer.

 

 

Les fausses idées reçues 

Alors non, un système 64 bits n’est pas deux fois plus rapide. Les programmes ne consomment pas non plus deux fois plus de mémoire et ne sont pas deux fois plus gros.

Rien de tout cela n’est vrai mais rien n’est complètement faux. Le 64 bits augmente les possibilités, et donc les besoins. Mais oui, il manipule des données sur un spectre deux fois plus large donc plus vite. Bien sûr, les données en mémoire sont plus volumineuses comme le code binaire des programmes.

 

Au fait on écrit 64 bit ou 64 bits ?  

64 bit, c’est le nom de l’architecture, alors peu importe que l’on mette un « s » ou pas, les bits sont bien 64, donc le « s » a fini par gagner.

Ceci étant dit, le nom technique dans l’architecture Intel est x86 pour le 32 bits et x64 pour le 64 bits.

 

La blague du répertoire système

Puisque que nous somme dans l’anecdote, savez vous que le répertoire système Windows d’un système 32 bits s’appelle Windows\system32 ? Alors pouvez vous deviner comment s’appelle celui d’un système 64 bits ?

Windows\system32 aussi ! Mais pour être drôle, un système 64 bits embarque un système 32 bits pour la compatibilité des applications 32 bits, et qui lui s’appelle Windows\syswow64.

on trouve donc le code 32 bits  dans le répertoire …64 et le code 64 bits dans le répertoire …32.

Amusant mais tordu, tout cela pour quelques développeurs qui avaient écrit en « dur » que Windows\system32 était LE répertoire système.

Maintenant que les cartes sont posées, on se retrouve bientôt pour parler des applications : 32 bits ou 64 bits ?

 

Olivier Piochaud, Président Directeur Général d’Apsynet

 

Apsynet
Average rating:  
 0 reviews
Catégories : Développement & Web