Une clé sans serrure

Clés

Une clé sans serrure

 

Les données  informatiques sont réparties entre de nombreuses sources et très souvent notre métier nous amène à rassembler ces éléments pour consolider lesdites données.

 

C'est là que l'affaire se complique un peu : pour associer des objets de différentes origines, il nous faut leur trouver une correspondance, un point commun unique et permanent. C'est ce que nous appelons une clé de réconciliation.

 

On connait tous les clés universelles : l'email, le numéro de sécurité sociale ou la plaque d'immatriculation de notre voiture, mais il existe de nombreuses autres clés.

 

C'est cette clé qui va permettre de mettre face à face 2 objets pour créer, comparer, compléter ou relier des données.

 

Elle pourra aussi être exploitée pour associer un ensemble d'objets à un objet unique : article, lieu, personne, etc.

 

 

Comment les clés sont-elles utilisées ?

 

 

En règle générale, la correspondance d'une clé est stricte : 2 nombres égaux, 2 chaînes identiques.

 

Mais elle peut aussi être floue (telle la règle pour les empreintes digitales de 12 concordances sur 16 points relevés). Ainsi  une comparaison ouverte : un bien acheté à telle date chez tel fournisseur pour tel prix peut faire office de clé, dès lors qu'un seul résultat est retourné.

 

Alors concrètement, quels usages faisons-nous de ces clés sans serrures ?

 

 

Le cas simple

 

 

2 sources parlent d'ordinateurs. Le nom de la machine est la clé, tout est clair : le nom doit être unique et pérenne dans le temps. On peut donc associer les données.

 

Simple non ? Bon d'accord, faites juste attention à ne pas renommer une machine ou à réutiliser un nom, faute de quoi vous allez générer un doublon ou comparer des choux et des carottes.

 

 

Le très classique mais plus difficile : réconcilier des annuaires de personnes

 

 

Il est très fréquent que les entreprises possèdent de multiples sources de données pour leurs annuaires utilisateurs : Authentification, Ressources humaines, Téléphonie,  etc.

 

Vient donc  le moment où l'on souhaite consolider ces annuaires vers un "méta annuaire ", l'annuaire des annuaires.

 

Le cas des annuaires de personnes est toujours le plus complexe à traiter : le nom de famille ne suffit évidemment pas, tous les "Martin" en seraient bien vite exclus, et les demoiselles se mariant seraient fort gênées au lendemain de leurs noces.

 

Il est bien sûr possible de multiplier les clés, mais n'oubliez pas que les portes ne s'ouvrent que quand les deux serrures sont déverrouillées. En clair si vous utilisez deux clés, les deux doivent correspondre !

 

 Les entreprises se rabattent donc souvent vers un matricule pour leurs employés mais avec les contraintes que cela représente (communication entre services, personnels externes ou stagiaires), cela reste néanmoins la meilleure solution à ce jour.

 

En ce qui concerne des annuaires dans les traitements B2C, l'email de l'utilisateur est clairement la clé de référence.

 

 

Olivier Piochaud, Président Directeur Général d'Apsynet

 

 

Je laisse mon avis ici :

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name*

Email

Website