L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement présente de nombreux avantages pour une entreprise ou une collectivité. Mettre en place une bonne gestion de cette chaîne permet de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité opérationnelle, de réduire les risques et d’améliorer la collaboration avec les fournisseurs.

Le cycle de vie des stocks

Les stocks ont un cycle de vie en trois étapes :

  • La réception : vous réceptionnez votre commande, inventoriez le contenu et ajoutez les articles reçus à votre stock.
  • Le stockage : vos biens sont entreposés jusqu’à être affectés à un utilisateur (ou vendu).
  • La sortie du stock : le biens quitte votre stock définitivement ou provisoirement.

Il est important de connaître et de suivre en temps réel ces étapes afin de pouvoir planifier la demande, gérer les approvisionnements et ajuster son pilotage.

Comment optimiser la chaîne d’approvisionnement ? 

Pour commencer définissez un stock minimum, un stock dit « de sécurité ». Celui-ci viendra pallier les risques de défaillances des fournisseurs, retards de livraison, demande plus importante etc.

Le niveau du stock peut être défini en plusieurs unités : nombre d’articles disponibles (objets individuels, litres, mètres-cube etc.), valeur, nombre de jours de couverture du stock par exemple.

Pour l’optimiser vous devez comparer vos sorties estimées et la réalité constatée, en prenant en compte deux choses :

  • l’historique de vos ruptures,
  • l’historique des commandes/demandes que vous n’avez pu honorer dans les temps et vos prévisions.

Vous aurez ainsi une vision précise du niveau de stock et de votre seuil de stock minimum par rapport aux réels besoins.

Il est également important de contrôler la fiabilité de vos fournisseurs en comparant les commandes que vous recevez dans les temps par rapport à l’ensemble des commandes passées.

LIRAO STOCK

Définir les règles d’approvisionnement

Vient ensuite la définition des règles d’approvisionnement. Là aussi, la bonne connaissance de vos stocks est la clé : les volumes de sorties viendront révéler des fluctuations saisonnières ou plus durables et vous permettrons de savoir si vous devez commander à des fréquences fixes ou variables ou des quantités fixes ou variables.

Tout l’enjeu ici est de trouver l’équilibre entre des ruptures de stocks et un stock excédentaire qui occasionnera des coûts.

Vous ne pourrez pas déterminer ces seuils/process et les KPIs, que nous présenterons dans de futurs articles, sans connaître vos stocks et pour ça il faut le bon outil, n’attendez plus pour nous demander une démonstration de LIRAO STOCK.

Ces articles pourraient vous intéresser :

LIRAO et la gestion de stock pour les professionnels

Les avantages de l’automatisation de la gestion des stocks

Quels sont les enjeux derrière la gestion des stocks ?

Baptiste, Ingénieur d’Affaires chez Apsynet

 

Newsletter

Categories: Gestion de stock