La maintenance est nécessaire, car elle permet de minimiser les défaillances impactant l’utilisation d’un bien ou d’un service.

Il existe plusieurs formes de maintenances :

  • La maintenance préventive, dont l’objectif est de prévenir tout dysfonctionnement par des audits techniques ou des contrôles périodiques.
  • La maintenance corrective intervient pour rétablir le plus promptement possible un service défaillant.
  • La maintenance adaptative assure la continuité de fonctionnement lors d’un changement d’environnement et permet d’assurer le suivi permanent des évolutions de l’écosystème informatique (réseau, sécurité, navigateur…)
  • La maintenance évolutive vise à améliorer le dispositif pour optimiser les performances ou répondre à de nouvelles exigences.

 

La maintenance préventive

 

Elle a pour objectif de réduire les défaillances et dégradations, aussi bien dans le cadre d’un service que dans l’utilisation d’un bien.

 

 

Deux types de maintenances préventives se distinguent :

  • La maintenance préventive systématique qui est effectuée à intervalles réguliers, selon un échéancier, déterminé par le temps ou des facteurs comme le nombre de produits fabriqués, une distance parcourue, des équipements soumis à une législation particulière et au contrôle (monte-charge, ascenseur, etc.) …
  • La maintenance préventive conditionnelle qui intervient à l’occasion d’un événement, elle dépend de l’expérience et d’informations recueillies en temps réel.

Dans les faits, la maintenance préventive se traduit par :

  • Des inspections qui consistent à relever des anomalies et exécuter des réglages ne nécessitant pas d’outils spécifiques,
  • Des visites qui s’effectuent de manière périodique et qui consistent à appliquer une liste d’opérations définies en amont, pouvant déboucher sur de la maintenance corrective,
  • Des contrôles qui visent à vérifier la conformité du bien ou du service.

 

La maintenance corrective

 

Quand il y a maintenance corrective, c’est qu’il y a d’abord eu panne ou défaillance. Elle peut aussi faire suite à un contrôle. Il existe deux types de maintenances correctives :

  • La maintenance corrective palliative, qui elle est mise en place en cas de problème réellement bloquant. Dans ce cas, le défaut identifié est dépanné de manière provisoire, dans l’attente de l’intervention d’une maintenance curative ou préventive.
  • La maintenance corrective curative dont l’objectif est de réparer définitivement une machine ou une installation, dans le cadre d’un problème qui ne perturbe pas l’utilisation dans sa globalité.

 

La maintenance adaptative

 

Elle concerne la maintenance d’une application logicielle, lorsque celle-ci doit évoluer pour s’adapter à des changements d’environnement, ceci pour assurer la continuité de son fonctionnement, sans pour autant altérer ses fonctionnalités.

 

La maintenance évolutive

 

Elle aussi est principalement relative à la maintenance logicielle, puisqu’elle s’applique lorsqu’on cherche à faire évoluer une application en conséquence de besoins et demandes des utilisateurs, afin de pouvoir leur proposer de nouvelles fonctionnalités, ou améliorer les fonctions existantes.

Anne, Responsable Marketing chez Apsynet